Le remorqueur Saint-Gilles

Publié le par Pascal Coquet

Sans nul doute, il sera ma future maquette. Voir sa construction.

Remorqueur Fluvial et de Haute mer

A propos du St Gilles...

Construit en 1958 aux Ateliers et Chantiers La Rochelle – La Pallice (ACRP) sur les plans de l’architecte Jean CABANTOUS.

Le remorqueur a commencé sa carrière en 59 au port de Saint-Nazaire puis a passé treize ans en rade de Brest entre 1967 et 1980. Outre le travail de tirer les navires à l'intérieur des ports où il servait, le Saint-Gilles a aussi assuré de nombreuses missions d'assistance notamment au large et vers l'ïle de Ré par mauvais temps.

  • 11 mai 1960 Il accompagne Le France depuis les chantiers de Pen-Ouët à Saint-Nazaire jusqu’à la forme Joubert au Havre. Il participa ensuite au lancement du France.
  • 17/1/1963, Le Saint Gilles appareille de La Pallice pour venir en renfort au remorqueur Jacques Cartier afin de convoyer à Toulon, pour la casse, le croiseur Tourville de Brest à Toulon.

Le Saint-Gilles effectuait principalement du remorquage portuaire à La Rochelle, Saint-Nazaire et Brest et ponctuellement des assistances en haute mer, il pouvait remorquer et approvisionner les navires en eau douce et servait aussi pour les incendies et les désensablage qui étaient très fréquents à l'époque. Il arrivait probablement autour des 200 jours de missions par an.

  • Il est le dernier remorqueur français à moteur réversible conservé. (C’est-à-dire qu’il pouvait tourner en marche avant ou en marche arrière. L’hélice était attelée directement et tournait à 376 tours/minutes comme le moteur .A l’inverse, les moteurs non réversibles doivent attendre l’arrêt de la machine…)

Suite à un accident, le 2èm et le dernier de sa carrière, … (écrasé entre un cargo et le quai) Il termina sa carrière au port de La Palice (La Rochelle) en 89. Restauration du pont et de la coque depuis 2005 sur le slipway du port de La Rochelle, en plusieurs phases, il fut remis à l'eau à la veille des Journées européennes du patrimoine le 18 septembre 2009, désarmé et acheté par le Musée Maritime de La Rochelle à la demande du Président de l’URO la même année. Le Saint-Gilles a été classé au titre des monuments historiques le 17 juillet 1995.

Caractéristiques : 30,30 m de long, 7,92 m de large, 244 tonnes lège, 358 tonnes en charge, faible tirant d’eau de 3,75 m permettant d’approcher au maximum les bateaux en difficulté à la côte.

Coupe du St Gilles

Coupe du St Gilles

Infos détaillées du St Gilles

Infos détaillées du St Gilles

Commenter cet article